Les traditions du Nouvel an chinois

rues chinoise fête du printemps
Décoration dans les rues chinoise pour la fête du printemps (macau-photo-agency-unsplash)

En France, au moment où nous sommes déjà de plain-pied dans nos activités en rêvant aux futures vacances dont les prochaines n’auront lieu qu’en été, les Chinois eux, savourent le charme de fin d’année et se préparent à fêter le Nouvel An Chinois, plus communément appelée « Fête du printemps » .

Cette célébration perpétue des coutumes traditionnelles vieilles d’environ quatre mille ans et ne cesse d’évoluer avec les nouveaux progrès technologiques.

La coutume générale veut qu’on se débarrasse des mauvaises influences de l’année passée et qu’on aborde une nouvelle année du bon pied.

La fête du printemps n’est pas célébrée uniquement sur le continent mais dans tous les endroits du monde où se trouve les communautés chinoises comme certaines villes en France.

Pourquoi le nouvel an chinois change de date chaque année ?

Pourquoi on l’appelle aussi la fête du printemps ?

Qu’est-ce qu’on mange pendant cet évènement ?

Quelles sont les coutumes et comment le célèbre-t-on ?

Tout ceci dans la suite de l’article

Origine du nouvel an chinois

Au commencement de la civilisation chinoise, en raison des contraintes naturelles locales, la pêche, la chasse et l’agriculture étaient devenues les principales sources alimentaires qui ont forgé le mode de vie de la population.

Les moyens technologiques et de connaissance scientifique étant très limité, résister aux catastrophes naturelles étaient impossibles. Ainsi, un événement qui détruisait les récoltes pouvait engendrer des famines ainsi que des migrations massives.

D’après les croyances de l’époque, ces malheurs étaient causés par des fantômes ou des dieux malfaisants.

Ainsi afin de s’attirer les bonnes grâce des dieux de l’agriculture, les génies de l’abondance et la bénédiction des ancêtres, chaque fois que le printemps arrivait, les anciens chinois leur sacrifiaient du bétail et priait pour une année prospère.

C’était la première forme embryonnaire de la fête du printemps.

Les Chinois de l’époque ne s’attendaient pas à ce que ces activités continuent jusqu’à aujourd’hui et deviennent le plus grand et le plus important festival de Chine.

La fête du printemps s’est enrichie non seulement au fil des dynasties, mais aussi par l’influence d’élément culturel des différentes provinces de Chine.

Ainsi pendant le nouvel an chinois, tout le pays prend part au festival mais chaque endroit l’organise avec ses propres caractéristiques régionales.

Pourquoi on fait exploser des pétards 烧炮竹 pour le nouvel an chinois ?

Selon un dicton, une créature nommée ”Nian“ qui avait une tête de lion et un corps de taureau, descendait des Montaigne pendant l’hiver et pendant la nuit du réveillon, rodait dans les villages à l’affût de gens et de bétail à dévorer.

Afin d’éviter la menace de cette créature, les anciens Chinois s’étaient rassemblés et s’unissaient pour résister à la férocité et la sauvagerie de celle -ci. Au fil du temps , les anciens ont commencé à la connaître et on développe des moyens de mieux la combattre.

Ils ont découvert que cette bête avait peur du rouge, du feu et du bruit. Par conséquent, chaque demeure du village portait des affiches rouges sur leurs portes, allumaient des feux de joie et faisaient exploser des pétards.

Cette légende a très certainement donné aux décorations et traditions du nouvel an chinois.

Coutumes pendant la période de la fête du printemps

Parmi les coutumes du Nouvel An, bien que le Nord et le Sud de la chine aient une façon très différente de le célébrer avec chacun ses propres caractéristiques. Cependant, bien que les coutumes varient d’un endroit à l’autre, les célébrations de la fête du printemps conservent certains « essentiels ».

Les préparations

Saluer le dieu de la cuisine 祭灶

La semaine qui précède le nouvel an est appelé “le petit nouvel an” (过小年).

Durant cette période on s’apprête à voir partir le dieu de la cuisine (灶神-灶王爷-灶君) qui doit rapporter les bonnes et les mauvaises actions de la famille à l’empereur de jade.

Pour obtenir son indulgence, on dépose généralement des offrandes sous forme de nourriture sous son portrait. La coutume veut qu’on lui offre surtout des sucreries pour l’empêcher de reporter les actions compromettantes.

Certains vont jusqu’à coller sur ses lèvres une friandise sucrée pour qu’il ne puisse dire que des bonnes choses (c’est-à-dire des choses sucrées).

Le portrait est par la suite brûlé pour que la divinité puisse faire son voyage jusqu’aux cieux. Quelques jours plus tard, on raccrochera son portrait dans la cuisine qui est représentation son retour.

 dieu de la cuisine
L’image du dieu de la cuisine
Le grand nettoyage 扫尘

La veille du Nouvel An, il y a une coutume qui s’appelle “balayer la poussière”.

À ce moment-là, il convient non seulement de passer un coup de balais chez soi mais pas seulement.

En effet, il s’agit aussi de nettoyer tout l’intérieur de la maison, et tout doit y passer : nettoyage de toutes sortes d’ustensiles, démonter et laver les rideaux, la literie, épousseter les toiles d’araignées, etc.

Tout ceci dans une atmosphère de joie s’il vous plaît.

Car comme mentionné dans l’introduction, la tendance générale du nouvel an veut qu’on chasse les mauvaises influences pour accueillir une nouvelle année qui sera pleine d’abondance.

Selon la tradition la poussière (尘 chén) est un homophone d’ancien(陈 chén) qui dans l’expression 除尘布新 peut se comprendre par “éliminer l’ancien, disposer du nouveau ” Ainsi, balayer et retirer la poussière, c’est balayer la malchance de l’année passée afin d’accueillir la prospérité de l’année qui arrive.

Décorations traditionnelles 贴年红

Une fois le nettoyage effectué, on colle des affiches de couleur rouge (maintenant vous savez pourquoi :)) sur les murs mais surtout principalement sur les portes d’entrée des demeures. Sur la porte elle-même on affichera des caractères dont la signification est de bon augure. Comme par exemple “bonheur” 福 ou “printemps” 春.

Cependant on trouvera la plupart du temps ces caractères affichés à l’envers avec le haut du caractère pointer vers le bas.

Ils sont collés de cette manière car dans la langue chinoise, le caractère pour “à l’envers, renverser” est 倒 qui est un homophone du caractère 到 “arriver” (Même si les deux caractères comportent des éléments en commun, leurs radicaux sont aussi différents, petit rappel pour vous faire réviser vos sinogrammes🙂).

Par conséquent en affichant le caractère “bonheur” à l’envers, cela signifie que « le bonheur est arrivé »。

Aussi, traditionnellement, de chaque côté de la porte on colle deux bandes de papier verticales qu’on nomme 对联, sur lesquelles sont écrits deux vers qui autrefois étaient écrits à la main.

Décoration traditionnelle portes chinoise
Décoration traditionnelle pour apporter chance et prospérité
Faire des réserves de nourriture 办年货

Puisque le festival est une période fériée qui dure environ quinze jours, la plupart des marchands et magasins ont toujours été fermés.

Par mesure de précautions, les gens vont généralement acheter de quoi se ravitailler pour tenir pendant cette longue période.

Aujourd’hui, c’est plus par traditions qu’on fait ces courses de nouvel an car même si la majorité des commerces sont fermés, cependant, particulièrement dans les grandes villes, il reste encore une poignée de commerce ouvert si besoin.

Par conséquent les provisions faites en vue du festival sont surtout à base de produit fait pour le grignotage comme des fruits secs, des graines en tous genres et des sucreries.

 Pourquoi le nouvel an chinois change de date chaque année ?

La fête du printemps repose non pas sur notre calendrier, le calendrier grégorien, mais sur le calendrier lunaire. C’est-à-dire qu’il est basé sur les phases de la lune.

Dans le calendrier lunaire, un mois est l’intervalle de temps séparant deux nouvelles lunes et dont la durée moyenne est d’environ 29 jours. Pour cette raison, la date du nouvel An Chinois varie chaque année mais se produit toujours entre le 21 janvier et le 19 février de notre calendrier.

Le premier jour de la nouvelle année

À partir du premier jour de la nouvelle année, traditionnellement les familles se lèvent tôt pour brûler de l’encens dans le but de saluer le ciel et la terre, d’adorer les ancêtres et de prier pour une bonne récolte.

Le repas du nouvel an se fait dans la famille du mari en vertu des traditions patriarcales.

Le dîner est habituellement très copieux et les plats qui sont servis ont une symbolique très forte.

En effet, le repas sera généralement composé de :

Poisson 鱼

En mandarin, le caractère “poisson” 鱼 yú, est un homophone du caractère “surplus” 余yú.

Dans cette logique, les chinois se souhaitent « 年年有余 » c’est à dire “d’avoir une année abondante où on ne manquera de rien” car on aura du “surplus”.

poisson nouvel an chinois fête du printemps
Manger du poisson le premier jour du premier mois du calendrier solaire porte chance
Raviolis chinois 饺子

Dans le nord de la chine, on mangera des raviolis car leur forme ressemble à celles des 元宝

Yuánbǎo qui sont les lingots d’or chinois.

La préparation des raviolis demande un certain coup de main mais c’est aussi et surtout une activité qui est très convivial où on peut se permettre de papoter et qui est une occasion de voir qui fera les plus beaux raviolis.

Ravioli chinois
Ravioli chinois
lingot d'or chinois
lingot d’or chinois
Gâteau de pâte de riz de l’an 年糕

C’est une pâtisserie traditionnelle qui est présenté sous une diversité de forme presque infini tellement la pâte est malléable et donne lieu à toutes les possibilités créatives.

Ce dessert a aussi une symbolique liée à l’écriture des sinogrammes.

En effet “gâteau de l’an“ 年糕 Niángāo est un homophone des caractères 年高 Niángāo qui fait référence à l’expression idiomatique 年高德劭 qui signifie “avancé en âge et éminent en vertu”

Ce qui est une façon de souhaiter de bien passer l’année et d’acquérir plus de sagesse.

gâteau de l’an poisson
gâteau de l’an en forme de poisson et de lingot d’or chinois
gâteau de l’an gravé
gâteau de l’an gravé
gâteau de l’an en forme de pagode
gâteau de l’an en forme de pagode
gâteau de riz  du nouvel an chinois
gâteau de riz du nouvel an chinois

Oui je sais, il y a beaucoup plus de photo que d’habitude et particulièrement sur les gâteaux, vous venez de découvrir mon point faible 🙂

J’avoue que rien qu’en ajoutant les photos je commençais déjà à saliver.

Avouez que ça fait envie quand même !

Les étrennes 红包

Elles sont offertes sous formes d’enveloppes rouge 红包hóngbāo, contenant de l’argent.

Traditionnellement elles étaient offertes par les aînés aux enfants ou aux plus jeunes, ou encore à ceux qui n’étaient pas encore mariés.

Lors de la remise formelle des enveloppes rouges par les anciens, ceux qui la reçoivent doivent adresser un vœu de bénédiction à celui qui la donne. Ces vœux sont par exemple le très courant vœu de faire fortune

“恭喜发财“ Gōngxǐ fācái !

Il est coutume lors des jours qui suivent de rendre visite à la famille, aux amis et de distribuer des enveloppes rouges aux enfants des personnes qu’on visite ou aux visités eux-mêmes.

Il n’est pas nécessaire de mettre des sommes extravagantes dans les enveloppes, parfois juste quelques yuans suffisent, il faut juste montrer son intention de vouloir souhaiter la bonne année à tout le monde dignement.

enveloppes rouge de chine
Les fameuses enveloppes rouge de chine

L’impact sur les transports

Même si la fête du printemps est l’équivalent de notre Noël et nouvel an réunis, dans le cœur des Chinois c’est non seulement l’occasion de se réunir avec toute la famille et ses différentes générations, mais s’en est presque un devoir.

Une grande partie de la population ne travaillant pas forcément dans la même zone de là où habitent les parents, cela va forcément demander des déplacements pour réunir toute la famille.

Si on prend en compte la masse de la population chinoise ainsi que l’étendue du territoire, on peut tout à fait imaginer qu’au niveau logistique ça doit va être un vrai défi.

Ce n’est pas pour rien que la chine détient le record du monde du « plus grand pic de transport périodique au monde » enregistré et validé par la World Record Association.

Malgré le fait que le festival ne dure que 15 jours, pour se frayer un chemin et obtenir encore quelques tickets d‘avion ou de train disponible, une partie de la population est obligé de quitter son lieu de travail deux semaines avant les festivités et/ou de retarder son retour de deux semaines après la fin du nouvel an chinois.

Quand on sait que la population mondiale est de 7 milliards d’individus, et qu’en seulement 40 jours la population chinoise peut migrer jusqu’à 3 milliards de fois, on comprend mieux que pour régler un tel cauchemar logistique, le gouvernement lui-même a déjà demandé le support de l’ex-président de la société Alibaba, Jack Ma, pour gérer l’organisation des flux de transport.

La soirée de gala du nouvel an chinois

soirée de gala annuel de la fête du printemps
soirée de gala annuel de la fête du printemps sur CCTV

Pour rentrer dans leurs villes natales beaucoup de Chinois n’ont d’autres choix que de voyager jusqu’à plusieurs jours et plusieurs nuits en changeant plusieurs fois de mode de transport.

Certains n’ont pas la santé pour tenir le voyage, d’autres ne trouvent plus de ticket de transport, ou pour tout un tas d’autres raisons il est de plus en plus difficile d’atteindre le reste de la famille dans les temps.

Ainsi il n’est plus rare aujourd’hui d’utiliser les appels vidéo sur le téléphone pour au moins avoir le privilège d’avoir un œil sur sa ville natale qui est, sans doute, la plus familière du monde.

En 1979, afin de célébrer la fête du printemps et de s’adapter à la situation de réforme, d’ouverture et à l’atmosphère active dans le domaine culturel, la première chaîne de télévision du pays, CCTV, a organisé un gala de la fête du printemps.

Jusqu’en 1982, le gala était enregistré à l’avance et joué le soir du Nouvel An. À partir de 1983, le gala de la fête du printemps est passé de l’enregistrement et de la diffusion d’origine à une émission en direct, qui est devenue officiellement la nouvelle coutume de la fête du printemps chinois.

En 2014, le Gala de la Fête du Printemps est officiellement devenu un événement national, son poids étant équivalent à celui des Jeux Olympiques.

Voilà, j’espère que vous comprenez mieux les raisons et la signification derrière les traditions du nouvel an chinois.

Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *